Carmelo Anthony a failli arrêter sa carrière avant de signer à Portland !
Basketball Dernières News

Cette star NBA voulait arrêter sa carrière !

Carmelo Anthony était à deux doigts de mettre fin à son parcours NBA avant de signer à Portland ! Une confession réalisée dans le podcast de son coéquipier C.J. McCollum.

Alors que toute le coronavirus affolait toute la NBA le 12 mars 2020, un de ceux qui y règnent, ou plutôt qui y régnaient, livrait des aveux pour le moins touchant. “J’en avais terminé, et ça m’allait”. C’est ce qu’expliquait Carmelo Anthony pendant le podcast animé par C.J. McCollum, des propos relayés par Basket-USA.

Car si l’ailier s’est refait une santé dans l’Oregon cette saison, les épreuves qu’il a affrontées auraient pu pousser sa carrière vers des horizons totalement différents.

Deux “Big Three”, deux échecs

2017. Kevin Durant a planté Russell Westbrook un an plus tôt, aux yeux des fans, pour pouvoir aller conquérir le titre NBA à Golden State. Après une saison où Westbrook a emmené le Thunder en playoffs à lui tout seul, le front office d’OKC lui joint deux supposées superstars. Un nouveau Big Three donc… enfin oui, mais non.

Paul George et Melo sont arrivées avec la bague de champion en ligne de mire, mais ne feront au final pas mieux que le seul Russ Wes. Anthony finit même la saison sur le banc, même s’il s’amusait de cette possibilité en conférence de presse, devant son coach Billy Donovan.

Poussé vers la sortie, il file à Houston. Là encore, il est sensé apporter du scoring et du 3-point avec les quelques ballons que lui laisseront Chris Paul et James Harden. Mais il n’est pas assez efficace ! 40% au tir et 32% à 3-points… indigne pour un Carmelo Anthony qui est déjà un point faible en défense.

Il ne fera que 10 matchs avec les Rockets. Un fiasco, c’est le mot. Et après avoir gâché sa deuxième chance certains le voyaient partir en Chine. Aller chercher un dernier gros chèque puis arrêter ? Vraiment dommage pour celui qui a été un des meilleurs scoreurs de la NBA pendant ses années aux Denver Nuggets et aux New York Knicks.

Tu sais quoi, s’il ne se passe rien, j’annonce ma retraite. Je suis serein à l’idée d’abandonner le sport”, a-t-il même annoncé à son agent. Mais le destin en a décidé autrement.

Après D-Rose, Melo !

Portland l’a appelé et lui a permis de retrouver un rôle. Un peu comme Derrick Rose aux Minnesota Timberwolves. Le plus jeune MVP de l’histoire de la ligue nord-américaine n’était plus que l’ombre de lui-même après ses blessures à répétition… Et lui-aussi a pensé à tout arrêter, comme l’ancien de Syracuse.

ESPN annonçait fin 2017 que D-Rose, alors blessé à une cheville, envisageait de stopper sa carrière. Mais Tom Thibodeau avait à coeur de relancer son ancienne star chez les Wolves. Une fois 6ème homme, le natif de Chicago s’est transformé. 

Reste à savoir si Melo et Rose pourront continuer de briller longtemps, respectivement chez les Trail Blazers et les Pistons.

Anthony Guttuso

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *