Dernières News Football

Un historique club de Premier League bientôt racheté ?

Le prince saoudien Mohammed Ben Salmane a formulé une offre de 380M€ pour s’offrir Newcastle United.

380 millions d’euros… alors, adjugé vendu ? C’est la question que se posent les fans de Newcastle. Le journal britannique The Telegraph l’assure : le NUFC devrait passer sous pavillon saoudien. Le fonds souverain Public Investment Fund (PIF) aurait même déjà soumis l’offre à Mike Ashley, l’actuel propriétaire. L’objectif ? Tenter de s’approprier 80% des parts d’une des clubs historiques de Premier League .

Et vu de France, une telle somme peut vite paraître irréaliste. Surtout pour le quinzième de Premier League, à l’arrêt du championnat pour cause de coronavirus. En 2015, l’OM a rejoint le portefeuille de l’homme d’affaires américain Frank McCourt pour 40 millions d’euros.

Pourtant, il y a bien un monde entre la France et l’Angleterre. Le fossé continue même de se creuser. Mike Ashley s’est offert les Magpies pour 160 millions d’euros en 2007. Et non, le Brexit n’y est pour rien. Promis.

A lire aussi : Coronavirus, comment finir tous ces championnats ?

Aujourd’hui, rares sont ceux à se permettre une telle folie. Une folie que peut s’autoriser une famille royale, à l’image du Qatar en France avec le PSG. Mais ici, c’est bien le prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salman, qui veut s’établir dans le nord-est de l’Angleterre.

Un potentiel futur propriétaire déjà bien connu des médias. S’il a récemment été cité dans des rumeurs de rachat de Manchester United, il a également fait couler beaucoup d’encre.

Qui est Mohammed Ben Salman ?

Le fils de Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, actuel roi d’Arabie Saoudite, baigne en effet dans de sales affaires.

La plus célèbre concerne surement le journaliste Jamal Khashoggi, assassiné dans une ambassade saoudienne en Turquie par des forces spéciales de la dynastie Saoud. “J’assume toute la responsabilité, parce que c’est arrivé sous ma direction”, déclare à ce sujet Mohammed Ben Salmane dans un documentaire de la chaîne américaine PBS.

A lire aussi : Un ex gros de Liga bientôt de retour en Europe ?

Il est depuis également soupçonné d’avoir fait pirater le téléphone de Jeff Bezos, le patron d’Amazon. Dans son propre pays, il a fait arrêter plusieurs personnes haut placées au sein du régime, dont le frère de son père.

Reste à savoir si cet homme d’Etat sulfureux parviendra à ses fins du côté de Newcastle. L’affaire est en stand-by en attendant la fin de la pandémie de Covid-19…

Anthony Guttuso

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *