Spencer Dinwiddie est incertain pour la reprise NBA après son test positif à la covid-19.
Basketball Dernières News

Coronavirus : quand la NBA marche sur la tête

La grande ligue nord-américaine fait son retour le 30 juillet 2020 après une longue coupure. Cependant pas sûr que le jeu en vaut la chandelle…

Début mars, tout s’arrête. Avec Rudy Gobert testé positif à la Covid-19, Adam Silver ne prend pas de risque. La NBA stoppe tout. Quatre mois plus tard, le plus grand championnat de basketball s’apprête à reprendre dans un format inédit. Pourtant, l’Amérique n’a toujours pas dit au revoir au virus.

Bien au contraire d’ailleurs. Environ 53 000 nouveaux cas y sont enregistrés pour la journée du jeudi 2 juillet 2020, deux mois après que la France s’est déconfinée. Malgré 2,7 millions de malades et 128 677 morts, les Etats-Unis n’ont visiblement toujours pas mesuré la situation.

Les USA toujours en crise

Les manifestations anti gestes-barrières ont choqué beaucoup d’internautes par l’irresponsabilité de certains individus. Mais la NBA ne se montre pas forcément beaucoup plus responsable en s’installant qui plus est en Floride, un des Etats les plus touchés.

On a demandé à cette femme de porter un masque dans ce magasin. Sa réaction peut surprendre…

Une “bulle” de 22 équipes est ainsi prévue à Orlando, où se dérouleraient quelques matchs de saison régulière, puis les très attendus Playoffs NBA. Une deuxième bulle est même envisagée à Chicago pour que les huit autres franchises puissent continuer à jouer. Enfin, continuer à jouer… la NBA ne cracherait surement pas sur quelques dollars de droits TV supplémentaires.

Car si la grande ligue avait tout arrêter pour préserver tout le monde, il semble que son commissionner veuille déjà faire machine arrière. Disney, qui possède deux des chaines diffusant la NBA, serait-il prêt à mettre quelques sous sur la table ? Peut-être que cette perspective plait à Adam Silver. C’est du moins plus qu’envisageable. En témoigne la présence d’un représentant du groupe lors des réunions organisées par la ligue pour décider d’une marche à suivre.

Et dur de ne pas être aussi cynique avec les dernières nouvelles tombées. La NBA rapportait jeudi 2 juillet que neuf nouveaux joueurs avaient contracté la maladie, portant le total à 25 depuis le début des tests dans les franchises le 23 juin, sans compter les dix membres de staffs également atteints.

Le pivot américain annonce son contrôle positif à la Covid-19 et sa décision
de ne pas se rendre à Orlando pour la suite de la saison.

Plusieurs questions se posent désormais. Comment isoler des équipes d’un virus quand des joueurs eux-mêmes sont contaminés ? Et dans ce cas-là que fait-on ?

Un contaminé et tout s’arrête ?

Six joueurs des Brooklyn Nets ont par exemple été testé positifs depuis la mois de mars dernier. DeAndre Jordan touché fin juin par le coronavirus est forfait pour le reste de la saison. Spencer Dinwiddie, qui a lui aussi contracté le virus récemment, reste incertain pour le déplacement à Orlando.

Le Français Evan Fournier a critiqué le Letton Davis Bertans et sa décision de ne plus rejouer de la saison.
Même les joueurs ne sont pas d’accord entre eux…

Un protocole inégal, qui rend cette fin de championnat d’autant plus illogique et potentiellement injuste. Brooklyn ne semblait pas armé pour jouer le titre mais que dira-t-on si LeBron James ou Giannis Antetokounmpo venaient à déclarer forfait ? Sans compter le risque de voir la Covid-19 percer le bulle…

Equité sportive perturbée, sécurité sanitaire toujours incertaine, risque de blessure après plusieurs mois d’inactivité… tous les voyants sont toujours au rouge. Et pourtant…

Anthony Guttuso

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *